Foire aux questions

Pourquoi le projet du BHNS?

 Qu’est-ce qu’un BHNS ?

Une ligne de Bus à Haut Niveau de Service est une ligne de transport accessible, écologique et dont l’amplitude horaire, la régularité et la vitesse permettent d’offrir un niveau de service performant. Ce type de ligne bénéficie sur une partie ou sur la totalité de son parcours, de voies réservées avec la priorité aux carrefours et d’un système d’information voyageur et de billettique moderne.

Quel type de matériel roulant circulera sur les lignes ?

Le projet prévoit l’acquisition de 25 nouveaux bus, respectueux de l’environnement, qui participeront également au renouvellement partiel du matériel roulant existant sur le réseau.

Quels sont les objectifs du projet ?

Les objectifs du BHNS sont :

  • offrir une liaison structurante et performante pour le territoire, coordonnée avec la réorganisation du réseau de bus en cours et au réseau ferré marqué par l’arrivée de la LGV notamment.
  • développer une offre de transport fiable, à grande capacité, accessible et confortable, contribuant à limiter le développement de la voiture particulière.
  • Accompagner le développement du territoire et améliorer son cadre de vie, dans le respect des enjeux actuels d’usage de la voirie : itinéraires cyclables et cheminements piétons lisibles et sécurisés, stationnements vélos, etc.
  • Desservir les pôles générateurs et participer au développement économique en desservant les entreprises déjà implantées et contribuer à l’attractivité du territoire pour les futures entreprises.

En quoi est-il différent du projet initial?

Si le projet de BHNS apporte une solution aux besoins de déplacements du territoire et reprend globalement la même structure de lignes que le projet initial, les tracés et les aménagements ont été modifiés, et l’enveloppe budgétaire diminuée de 15 millions d’euros.

Ce projet n’est-il pas trop ambitieux pour une agglomération comme Angoulême ?

L’arrivée prochaine de la LGV offre une nouvelle dynamique au territoire du Grand Angoulême. Profitant de cette opportunité, le projet de BHNS du Grand Angoulême est un moyen de connecter et de valoriser l’agglomération tout en renouvelant son attractivité économique.

Pourquoi ne pas avoir choisi de réaliser un tramway ?

Le tramway est une infrastructure lourde dont la construction représente un budget plus important que la construction d’un BHNS. Ce choix n’aurait donc pas permis de réaliser deux lignes de 30,5km au total, pourtant nécessaires. Le BNHS permet ainsi de créer une desserte complète, de pas moins de 65 stations, du Grand Angoulême.

Le contexte et le calendrier du projet

Qui porte le projet ? Qui décide ?

La communauté d’agglomération de GrandAngoulême, en tant qu’autorité organisatrice de mobilité (AOM), est en charge du développement et du fonctionnement du réseau sur le ressort territorial.

Quand va-t-il être mis en service ?

Le calendrier prévisionnel du projet prévoit des premiers travaux à la fin de l’année 2017 en vue d’une mise en service à la mi-2019.

Combien va-t-il coûter ?

Cofinancé par l’Europe, l’Etat et les employeurs privés et publics, le BNHS coûtera 87M€ TTC. Ce projet contribue également au renouvellement du matériel roulant dans la mesure où les 25 nouveaux bus rouleront sur l’ensemble du réseau. Le gabarit des bus ne sera pas différents des bus standards qui circulent déjà sur le territoire.

Pour en savoir plus sur la répartition des coûts : les principales caractéristiques du projet.

Comment allez-vous financer cet investissement ?

Cet investissement est financé par GrandAngoulême, l’Europe et l’Etat Le financement du projet par GrandAngoulême est basé sur la taxe du versement transport – contribution due par les employeurs privés ou publics, qui emploient au moins onze salariés dans une zone géographique où est institué ce versement- sans participation du budget principal de GrandAngoulême.

A qui s’adresse le BHNS ?

Il s’adresse à tout le monde et répondra aux besoins de mobilité croissants : des jeunes en leur apportant la liberté de déplacement et autonomie ; des personnes actives, les salariés et les demandeurs d’emplois ; les personnes âgées voulant rompre l’isolement.

Le BHNS en pratique

Quel tarif sera pratiqué ?

Le tarif sera le même que celui pratiqué actuellement sur le réseau de bus : le ticket classique restera donc au prix d’un 1,40€ et celui à bord au prix d’un 1,80€.

Pourra-t-on connaître le passage des bus en temps réel ?

Le projet de BHNS s’accompagne également d’un renouvellement du système d’informations voyageurs au bénéfice de l’ensemble du réseau de transport en commun. Ce nouveau système permettra de connaitre les temps de parcours en temps réel, l’horaire de passage du prochain bus afin de préparer et d’organiser son déplacement dans les meilleures conditions.

Que deviendront les lignes de bus existantes ?

Le projet du BHNS a permis d’entamer une réflexion sur la réorganisation du réseau afin d’optimiser la desserte en bus du territoire, de faciliter les correspondances, de favoriser l’efficacité des transports en commun en évitant les doublons et de mettre en cohérence le réseau des transports à l’échelle du Grand Angoulême.

Comment seront aménagées les stations ? Seront-elles accessibles aux personnes à mobilité réduite ?

Les stations et le matériel roulant seront adaptés et conçus dans les normes PMR afin de faire du BHNS un moyen de transport accessible à tous.

Quels secteurs va-t-il desservir ? Où seront situées les stations ?

Retrouvez la carte du projet ainsi que ses principales caractéristiques. 

Quels seront les noms des stations?

Le nom des stations n’est pas encore définitif. Ils seront décidés à l’issue de l’enquête publique.

Quels sont les modalités d’interconnexions avec les autres modes de transports ?

Il y aura 4 parkings relais (localisés aux stations Girac, Nord, Carat et 3 Chênes) afin de faciliter les connexions ou le passage de la voiture vers le BHNS mais également des correspondances facilitées avec les autres bus du réseau du Grand Angoulême et avec la gare.

Comment le vélo a-t-il été pris en compte dans le projet?

A l’heure actuelle, des infrastructures dédiées à l’usage du vélo, sont présents sur une grande partie du territoire et offre un maillage fin. De plus, GrandAngoulême est en train d’élaborer un schéma vélo afin de renforcer ce maillage. Néanmoins, dans une logique d’intermodalité, la prise en considération des aménagements et infrastructures destinés à l’usage du vélo est essentielle dans un projet tel que le BHNS. Certaines stations « clés » feront l’objet d’un traitement particulier afin d’assurer une intermodalité optimale. Par exemple, des stations pourront être aménagées avec des parkings vélos et les voies piétonnes réaménagées pourront être accompagnées de nouvelles voies cyclables.

La concertation et l’enquête publique

Quelles modalités de concertation proposez-vous ?

Vous pouvez vous exprimer sur le projet grâce :

  • au formulaire sur le site
  • au coupon lettre T présent dans le document d’information à télécharger sur le présent site Internet
  • un courrier envoyé à l’adresse postale suivante : GrandAngoulême – concertation BHNS – 25 boulevard Besson Bey – 16 000 Angoulême
  • aux registres d’expression mis à disposition aux côtés des expositions sur le projet dans les mairies du Grand Angoulême.

Vous pouvez également participer aux trois réunions publique afin d’échanger avec le maître d’ouvrage et ses équipes techniques :

  • le 1er juin 2016 à 18h30 – pôle Soelys, 2 rue Jean-Jacques Rousseau 16800 Soyaux
  • le 7 juin 2016 à 18h30 – Espace Franquin, 1 boulevard Berthelot, 16000 Angoulême
  • le 9 juin 2016 à 18h30 – Ecole d’art, rue jean Verrazano, 16000 Angoulême

Plus d’information ici

Nos avis sont-ils réellement pris en compte ?

C’est l’objectif même de la démarche de concertation : l’ensemble des habitants du territoire est invité à participer à la concertation et à partager son avis grâce aux outils mis à sa disposition. Grâce à cette démarche, il sera possible de définir un projet cohérent tenant compte au maximum des attentes exprimées et d’en faire un réseau le plus efficient et adéquat possible

Pourquoi un seul tracé présenté à la concertation ? D’autres tracés ont-ils été étudiés ?

Dans le cadre des premières études de faisabilité, 9 variantes du tracé ont été étudiées. A l’issue de ces études et sur la base d’une analyse multicritères fine, seul un tracé a pu répondre de manière satisfaisante aux enjeux et besoins du territoire en termes de qualité de desserte, d’insertion urbaine, d’exploitation et coûts d’investissement.

Les travaux et les impacts du projet

Quels seront les impacts du projet sur la circulation ?

Le projet permettra de réorganiser le partage des voies de circulation et d’améliorer les déplacements en mode de transports doux afin de faciliter les flux et réduire les temps de parcours. Dans cette optique, le BHNS aura notamment la priorité aux feux.

Comment vont s’organiser les travaux, quels seront leurs impacts notamment sur le centre-ville d’Angoulême ?

Les travaux devraient commencer fin 2017. Ils seront anticipés et mis en œuvre de manière à ne pas perturber la vie locale.

Quels seront les impacts sur le stationnement ?

Le projet de BHNS est conçu afin de limiter toute dégradation des conditions de stationnement.

Des rues vont être fermées ?

Il est fort probable que des rues soient fermées dans le cadre des aménagements du BHNS. Si c’est le cas, une campagne d’information et des itinéraires de substitution seront mis en place afin de faciliter la cohabitation avec les travaux.

Comment seront accompagnés les riverains et les commerçants à proximité du tracé ?

En amont des travaux, les riverains et les commerçants à proximité du tracé pourront assister à des réunions d’information et de concertations afin de se renseigner sur l’impact réel et le déroulement des travaux. Suite aux débuts des travaux, les riverains et les commerçants à proximité du tracé seront tenus informés des impacts des travaux et de leurs avancés : tout sera mis en œuvre afin que la vie locale ne soit pas trop impactée par les désagréments liés aux travaux et qu’ils puissent rapidement bénéficier de leur nouvelle position stratégique au cœur du réseau du Grand Angoulême.

Y-aura-t-il des expropriations ?

Pour l’instant, aucune expropriation ou destruction de maison n’est envisagée. L’insertion du BHNS pourrait néanmoins entraîner des acquisitions. Les études ultérieures permettront une approche plus précise des acquisitions nécessaires au projet.

Le BHNS va-t-il passer au cœur de l’espace hospitalier Girac ? Cela ne va-t-il pas créer trop de nuisances pour les malades ?

En effet, le BHNS va passer au centre de l’Hôpital Girac afin de faciliter l’accès aux malades et aux personnels soignants. Les travaux seront anticipés au maximum pour éviter toutes nuisances. A terme, le BHNS est un véritable bénéfice pour l’Hôpital Girac dans la mesure où sa desserte en sera améliorée et facilitée.